u
 u  

Ugly Mac Beer

D’abord connu sous le nom de DJ Diess, Ugly Mac Beer secoue depuis plus de 20 ans la scène scratch française avec fougue et dextérité. Depuis ses débuts dans les années 90 au sein du collectif hip hop La Formule, aux côtés de JC qui deviendra plus tard Wax Tailor, jusqu’à ses premières prods, le lancement de son label ou l’ouverture de son shop, le producteur et turntablist parisien n’a eu de cesse de nourrir sa passion pour les platines et les vinyles, à coups de sessions de scratch nomade et de digging intensif, durant lesquelles il se perfectionne à l’art subtil du freestyle et se forge une solide culture musicale.

Après plusieurs participations aux fameux championnats DMC à la fin des nineties, il lance en collaboration avec son ami JC Le Saoût son premier breakbeat, ‘Breaking The Waves Vol. 1’, qui deviendra une référence du genre et sera vite suivi des volumes 2 et 3, et monte dans la foulée son propre label dédié au breakbeat, qu’il baptise tout naturellement Diess Prod. Un nom dont l’écho perdure encore aujourd’hui, tant il est synonyme de qualité irréprochable et de savoir-faire unanimement reconnu par les connaisseurs.

C’est après sa rencontre avec Mister Modo, au détour d’une caisse de vinyles chez l’un des disquaires les plus réputés de la capitale, que les choses s’accélèrent pour Ugly Mac Beer. Les deux serial sound-diggers, unis par leur addiction commune aux vinyles, aux séries B et vieux films d’horreur, option gore et science-fiction, mais aussi aux instrus cinématographiques et autres BO dark mais racées, ouvrent un premier shop en 2002. Et forcément en bons dénicheurs du sample qui tue, ils finissent par produire ensemble une flopée de vinyles aux beats incisifs et au groove percutant, dont l'incontournable série 'Modonut' et son titre entêtant 'Not Afraid', largement playlisté par Nova, tout en produisant la fine fleur du turntablism et du rap, de Paris à New York.

En plus de 15 ans d’activité, Diess Prod, rebaptisé entre temps Beatsqueeze Records, a ainsi publié et réédité plus d’une soixantaine d’albums, de maxis, de vinyles de breakbeat et de disques cultes. Le duo infernal brasse les genres et les époques avec une énergie folle et un sens du crate-digging acharné bien à lui, et c’est ainsi que depuis plusieurs années, les boites de prod les sollicitent régulièrement pour mettre en musique toutes sortes de projets audiovisuels. Pendant que Mister Modo gère de main de maître le shop et son réapprovisionnement régulier en masterpieces de tous bords, Mac Beer assure le développement du label, tout en élargissant depuis 2 ans ses activités à la synchro (pub et télé).

Avec son âme d’éternel gamin, son insatiable curiosité quand il s’agit de dénicher le sample rare et ses talents de producteur et turntablist affûté, Mac Beer est de ceux qui renouvellent la scène scratch avec une fraîcheur et une créativité débordantes. Il suffit d'ailleurs de voir les vidéos de ses aventures urbaines à Paris et plus récemment à Londres, muni de sa platine portable et ses vinyles sous le bras, pour vite se rendre compte que le beatmaker connaît son sujet sur le bout des doigts.


Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail