u
 u  

Transsiberian
par Thylacine

Après la création de son propre label et quatre maxis (Intuitive, Blend, Exil, Singles), voici Thylacine avec un premier album baptisé Transsiberian, du nom d’un récent périple à l’autre bout du monde. Au printemps 2015, William part pour la Russie avec une équipe vidéo. L’objectif : se laisser porter par le célèbre Transsiberien, qui relie Moscou à Vladivostok, et s’arrêter au gré des rendez-vous fixés et improvisés avec des personnalités locales. Le temps se partage entre les rencontres, intenses, et les longs trajets en train où William s’enferme dans sa cabine pour composer. Au gré de ces stops qui, au fil des jours, nourrissent l’inspiration de William, celui-ci a le droit à un concert offert en bienvenue par les vieilles dames du village natal du graffeur Artemiy, des polyphonies à Irkoutsk, un sonneur de cloches, un trio de musique traditionnel à Kazan, des surfeurs à Vladivostok. Un chamane l’accueille dans sa yourte au bord du lac de Baïkal, avec ses deux petites filles, Aïkhaï et Mandukhaï. Tous se retrouvent sur Transsiberian, album- concept qui place le goût du voyage et sa curiosité de l’autre au cœur de ses chansons contemplatives. Évoluant dans le milieu de l’art contemporain, pour lequel il compose régulièrement, William envisage un album comme une œuvre où compte la performance mais aussi l’émotion et, surtout, la manière de faire. " Le processus de création compte autant que la finalité ", affirme-t-il.

CD
2015

Ecouter sur
Spotify

Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail