u
 u  

Julia Sarr & Patrice Larose

Julia Sarr, née à Dakar, Sénégal, mais installée en France depuis vingt-cinq ans maintenant, est une jeune femme d’aujourd’hui, une Africaine de Paris, cultivée curieuse de l’autre, ancrée dans sa culture d’origine,- la culture woloff-, mais ouverte au monde, à ses métamorphoses, à son métissage incessant.
Chanteuse au timbre clair, elle doit à sa technique sans faille ainsi qu’à la puissance émotionnelle exceptionnelle qui se dégage de sa voix, d’avoir participé au cours de ces dernières années à un nombre considérable de projets aussi bien dans le champ de la musique africaine (d’Oumou Sangare à Papa Wemba en passant par Miriam Makeba, Youssou N’Dour ou Koffi Olomide) que dans la variété (MC Solaar).
Mais c’est incontestablement son association de plus de dix ans avec le chanteur Congolais Lokua Kanza qui aura jusqu’ici marqué le plus fortement les esprits et orienté sa carrière. Ce disque, le premier à faire entendre sa voix dans ce qu’elle a de plus intime, marque sans aucun doute un nouveau départ.

Guitariste virtuose, amoureux du son acoustique, mais aussi compositeur original et arrangeur brillant, Patrice Larose fait partie de ces hommes de l’ombre dont le talent protéiforme est à la mesure de la discrétion.
Passionné de Flamenco (un de ses grands-pères est Espagnol), il crée dés 1990 un premier orchestre mêlant flamenco et jazz avant de multiplier les expériences dans les domaines les plus variés (de la salsa à la musique africaine, s’initiant notamment au M’balax Sénégalais en compagnie du griot Leîti M’Baye lors de son arrivée à Paris en 1997). Partenaire privilégié du chanteur brésilien Marcio Faraco depuis le tournant des années 2000, il participera en tant que guitariste et arrangeur à la confection de ses deux derniers albums chez Universal Jazz, avant de décider de voler de ses propres ailes.

Cette collaboration avec Julia Sarr est son premier projet discographique véritablement personnel.


Suivre sur
Spotify

Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail