u
 u  

Rocé

4 ans, c’est le temps qu’il a fallu à Rocé pour donner une suite à son premier album, “ Top Départ ”, un disque unanimement salué par la critique comme par le public au point de faire de lui l’un des rares rappeurs français à faire l’unanimité dans et hors des cercles du rap.

D’autres auraient poursuivi dans la même veine, sans se poser de question, juste pour profiter de l’aspiration. 
Lui a préféré quitter la piste plutôt que de tourner en rond, prendre la tangente pour mieux trouver l’inspiration : Soif de nouveaux horizons, pour enrichir son champ de vision, nourrir sa plume à d’autres sources, frotter ses oreilles à de nouvelles sonorités… Besoin d’oxygène, au point de penser sérieusement à faire une croix sur le rap…

“ Lorsque je me suis intéressé au rap, c’était une musique à contre-courant, une voix discordante qui n’avait pas peur d’affirmer sa différence. Aujourd’hui, c’est devenu la voix du consensus. ”

Incapable de se satisfaire de cet état de fait car toujours à la recherche d’une expression singulière, il parvient à la conclusion que le plus beau des challenges qui s’offre à lui n’est pas d’aller voir ailleurs si l’herbe y est plus verte, mais bien de parvenir à faire entendre sa différence dans le cadre devenu hostile d’un hip-hop sclérosé par ses clichés et ses codes.


Suivre sur
Facebook
Spotify

Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail