u
 u  

Vendredi

 Photos de presse Formulaire Bigwax 3713492646852812521 23-05-2017 13:47:46 olemire@gmail.com No Format! Oui Vendredi Non France Veneris Dies est le premier EP de ce duo parisien. 
Et c'est une révélation pour qui sait tendre l'oreille. Six titres de musique électronique, puisqu'il faut bien des étiquettes, mais avec ce supplément d'âme qui fait la différence. Pierre-Elie Robert et Charles Valentin, la vingtaine toute fraîche, n'avaient jusqu'alors rien produit d'officiel. Quelques titres chacun de leur côté, rien qui ne les satisfasse complètement. Il fallait être deux.

Leur rencontre date d'à peine deux ans. Des amis communs, mais cela ne suffit pas toujours. D'autant que leur vie n'avait rien à voir. Père pasteur et hauboïste émérite pour Pierre-Elie, à l'enfance libre et paisible. 
Parents bohèmes éditeurs d'art pour Charles, qui fut longtemps rétif à toute forme d'autorité. « On parlait musique ce jourlà, se rappelle Pierre Elie, je lui ai proposé d'aller enregistrer des sons dans la rue. Pour une fois, quelqu'un me répondait oui. ».

C'était un vendredi. Il en ont fait leur nom. Simple ? Oui et non. Vendredi signifie tant de choses pour tant de gens. C'est le jour de tous les possibles : de pénitence, saint, ou d'avant shabat, la promesse d'une sortie de nuit, d'une vie sauvage qui sait…

Le jour de Venus (Veneris Dies) enfin, déesse de l'amour, qui vit l'être aimé tué par un phacochère… dont ils ont fait leur logo.




Suivre sur
Facebook
Spotify
Soundcloud

Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail