u
 u  

Coffret Mali - No Format
par No Format

Rares sont les musiques dites « ethniques » qui ont continué à cheminer à travers le monde sans rien abandonner de leur authenticité. Celle des griots mandingues fait partie des exceptions. Il y a sans doute de savantes explications à ce phénomène, mais surtout bien des raisons de s’en réjouir dont font partie ces quatre albums estampillés No Format à l’esthétique sonore épurée, au « naturalisme » serein, qui conjuguent à la fois le maintien dans la pure tradition des djelis (mot qui signifie le « sang » en malinké et désigne aussi les griots) et une capacité à en sortir sans se perdre. Ainsi l’immuabilité de la tradition ne contredit jamais l’essor vers l’extérieur lorsque le joueur de kora Ballaké Sissoko rencontre le violoncelliste Vincent Ségal. Ces deux là sont à l’initiative de cette série d’albums comme interprètes et/ou producteurs.

Sur Chamber Music et Musique de Nuit, tels deux artisans, ils entremêlent leurs jeux de cordes comme s’ils exécutaient à quatre mains le tissage d’un tapis volant. Sur une trame mandingue se croisent les chapelets de notes de la kora et le fil sinueux du violoncelle pour un doux maillage qui a le don de provoquer un subtil décalage poétique. Nous sommes bien en Afrique, sur les bords du fleuve Niger. Mais dans une version enchantée de cette Afrique comme s’il s’agissait du contrepoint musical, d’un conte de fée. C’est une musique de veillée, ces préludes à l’endormissement du temps jadis où l’on se défait peu à peu de la réalité du monde pour mieux se draper du mystère des rêves. Musique hors du monde mais surtout hors du temps. Sur At Peace Ballaké Sissoko fait remonter en une diaprure de notes cristallines des airs d’un lointain et prestigieux passé où l’empire du Mandé- dont le cœur est l’actuel Mali- rayonnait sur une partie de l’Afrique occidentale. De la même manière, sur Kiriké, la voix d’or de Kassé Mady Diabaté qui incarne la plus haute tradition du chant griotique, restitue certains classiques comme à l’instant magique de leurs naissances. Et dans la technique tout en fluidité de l’un comme dans l’émotion profonde de l’autre, chacun pourra reconnaître une œuvre du génie humain.

Coffret
2016

Partager sur
Facebook
Twitter
Google+
mail